Messages récents par consomcachere

L’orthorexie, qu’est-ce que c’est?

alimentation_controlee_1 À trop vouloir bien manger, on peut développer un trouble du comportement alimentaire : l'orthorexie. Mais sa définition précise et ses critères de diagnostic font défaut.
Si l'orthorexie n’est pas officiellement reconnue comme un trouble du comportement alimentaire...
lire la suite

GLUCIDE

Une alimentation low carb modérée  serait tout aussi efficace sur la santé cardiovasculaire que des régimes plus pauvres encore en glucides. Et il serait plus facile d’y adhérer sur le long terme.

Pourquoi c’est important

Les alimentations réduites en glucides (low carbAtkins ou diète cétogène) sont souvent utilisées soit pour mincir, soit pour améliorer certains maladies ou désordres métaboliques qui peuvent être à l’origine de problèmes plus graves, comme les maladies cardiovasculaires.

Néanmoins, entre un régime low carb et une diète cétogène il y a une différence de quantité de glucides avalée. Mais quelle quantité de glucides est nécessaire pour voir des effets du low carb sur la santé ? Une récente étude donne des éléments de réponses.

L’étude

Les chercheurs ont voulu comparer les effets de différentes teneurs en glucides dans l’alimentation (allant de très faible à modérée) afin de mesurer leurs effets sur la santé de participants ainsi que la motivation de ces derniers à les adopter pendant 3 mois.

Pour les besoins de cet essai clinique randomisé, 77 personnes en bonne santé ont été recrutées puis réparties en trois groupes distincts :

  • Très faible teneur en glucides (5% des apports caloriques)
  • Faible teneur en glucides (15% des apports caloriques)
  • Teneur modérément faible en glucides (25% des apports caloriques)

Les trois groupes avaient des alimentations identiques sur les plans calorique et nutritionel à l’exception de la teneur en glucides. Sur ces 77 personnes, uniquement 39 sont allées au bout de l’expérience. Résultats : tous les groupes, sans différence significative entre ces derniers, avaient perdu du poids, diminué leur rapport tour de taille/tour de hanche, leur graisse abdominale, leur taux de triglycérides et d’insuline. Pour les chercheurs, les diètes pauvres en glucides “ont des effets positifs sur les marqueurs de santé” mais réduire les glucides de manière modérée conduit à une plus grande adhésion à ce type d’alimentation.

Bien que cette étude soit intéressante, elle ne permet pas de généraliser les résultats, en raison du faible nombre de participants dans chaque groupe.

En pratique

En somme, l’adhésion à une diète faible en glucides dépend de votre motivation de départ. Si vous pensez avoir du mal à tenir sur le long terme, une diète “low carb” modérée pourra s’avérer très efficace et sera plus aisée à maintenir qu’une diète cétogène, par exemple.