QUE SIGNIFIE «CACHER», «CASHER», «KASCHER», «CACHÈRE», «CASHERE », « KOSHER », « KOCHER » OU « KASHER »

Ce terme est le plus souvent utilisé dans le domaine de l’alimentation. Un aliment « cacher » est un aliment qui respecte les règles alimentaires juives basées sur les écrits de la Torah. Un produit labellisé « Casher » sera donc apte à la consommation, par opposition à « tamé » qui désigne les aliments qui ne peuvent en aucun car servir à la consommation (ex : le crocodile) et « tarèf » qui désigne les aliments potentiellement aptes mais qui n’ont pas suivi le bon rituel (ex : un bovin tué par un chasseur)

Le terme כשר « kasher » peut également désigner, une action, une pensée, un comportement, ou un objet qui serait donc « conforme » au respect des lois et de la philosophie juive.

Manger Cacher

Manger cacher nécessite des connaissances approfondies des règles alimentaires juives. Le choix des animaux et le rituel d’abattage : sont cachère les animaux qui ruminent et qui ont les sabots fendus. L’interdiction de consommer le sang, le nerf sciatique et certaines graisses ainsi que l’interdiction de mélanger le lait et la viande sont capitales lorsqu’on souhaite manger cacher. Toutes ces règles ont bien entendu des significations spirituelles fortes qu’il est bon d’étudier. Par exemple, l’interdiction de consommer des animaux carnivores provient en partie d’un caractère symbolique.

Les restaurants, traiteurs, et fabricants de produits alimentaires manufacturés peuvent obtenir un label « cacher » délivré par une institution religieuse et compétente.

Surveillance d’un produit ou d’un établissement Cacher

Les institutions religieuses qui délivrent le label « Kascher » sont organisées pour assurer au consommateur les exigences attendues. Elles ont tout d’abord une structure administrative et financière sans lequel elles ne pourraient fonctionner. Le Chomer qui veille quotidiennement aux respects des lois de la cacherout au sein d’un restaurant ou d’un traiteur (nettoyage des salades, allumage du feu, etc…). Le Mashguiah qui supervise également la préparation des aliments mais à tous les niveaux de la chaîne industrielle : abattoirs, plantations, manufactures. Il a le rôle d’inspecteur. Le niveau d’exigence du Mashguiah dépend de l’organe de cacherout qu’il représente.

« Cacher » et qualité

Le label « cacher » garantit au consommateur un produit respectant les règles alimentaires juives. La surveillance des produits et de leur fabrication permet de garantir la qualité du produit et sa traçabilité. La plupart n’utilise que des produis naturels, de qualité, sans aucun mélange, additif, conservateur, ou de matière grasse animale.

1 réponse

  1. Merci pour ces infos

Ajouter un commentaire