Coupe du monde : Malbouffe championne !

coupe_du_monde_victoire_des_aliments_ultra_transformes

Selon un récent sondage, seuls 14 % des Français consommeront du « fait maison » devant les matchs de la coupe du monde de football. Les gagnants seront les aliments ultra transformés, au détriment de la santé.

La coupe du monde de football, c’est l’occasion de se rassembler entre amis ou en famille pour soutenir son équipe favorite et raviver la flamme de son âme patriotique. Mais c’est aussi une période où les repas se déséquilibrent considérablement. Selon un récent sondage relayé dans un article du journal Les Échos, les téléspectateurs font la holà aux aliments ultra-transformés devant les matchs de foot. 

Pizzas (47 %), chips, biscuits apéritifs et bonbons (32 %), burgers (23 %), alcool (29 %) et sodas (21%)… De quoi faire le bonheur de l’industrie agroalimentaire. Comment cela peut s’expliquer ? On serait tenté de répondre que c’est la « tradition », qu’un bon match de foot c’est une pizza, des bières et les copains… 

Cependant, une récente étude montre que 76% des produits vendus par les sponsors d’événements sportifs ont un profil nutritionnel catastrophique et 52% des boissons qu’ils promeuvent contiennent des sucres ajoutés. Entre 2006 et 2016, les téléspectateurs « sportifs » américains ont engouffré 412 millions de spots publicitaires pour de la malbouffe associés à une manifestation sportive (en plus de leur plateau télé).

De quoi se poser des questions, lorsque que l’on sait l’influence pernicieuse qu’a la publicité sur nos choix alimentaires, surtout lors de tels événements. 

LaNutrition alerte depuis longtemps sur la consommation d’aliments ultra transformés. Si consommés occasionnellement, ces derniers n’apparaissent pas nocifs, sur le long terme il pourrait y avoir des conséquences dommageables pour la santé à trop en consommer. 

En France, toujours selon le sondage YouGov, les plats « faits maison » seront malgré tout présents chez 14 % des amateurs du ballon rond. 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire