code barre

Légalement, les industriels sont obligés de mettre une date limite de consommation sur tous les produits alimentaires, au cas où il y aurait un problème. Mais par précaution les délais de conservation des industriels sont sous-estimés… et parfois pas très utiles. Détails.

Les produits « à consommer de préférence avant le »

La mention « à consommer de préférence avant le… » correspond à une Date de Durabilité Minimale (DDM), appelée auparavant Date de Limite d’Utilisation Optimale (DLUO). Elle s’applique aux produits qui sont secs, stables, lyophilisés, stérilisés, congelés. Cette date est destinée à prévenir le consommateur qu’après, le produit ne répondra plus aux critères organoleptiques d’origine. Par exemple les biscottes seront peut-être un peu moins croquantes, les bonbons un peu plus secs ou collants ou un peu moins de goût, mais en aucun cas il n’y aura un risque sanitaire.

Il s’agit des produits suivants :

Pâtes et riz 

Ils peuvent être consommés jusqu’à un an après leurs dates, par contre il faut faire attention à leur stockage : au sec, dans une boîte hermétique.

Pain 

Il peut être consommé bien après la date, à condition qu’il n’y ait pas de moisissure dessus bien évidement. S’il est trop dur pour le consommer tel quel, vous pouvez réaliser des toasts, de la chapelure, du pain perdu, ou des croûtons pour la soupe (avec un peu d’ail frotté dessus, un vrai délice).

Chips, crackers, oléagineux, gâteaux, café …

Ils peuvent être consommés des mois après leurs dates, toujours à condition d’être bien conservés (au sec et dans un récipient fermé).

Miel, sucre, épices, sel … 

Ils sont très stables et vont pouvoir être conserver … ad vitam aeternam. Même après des années, ces produits ne seront pas toxiques !

Boîtes de conserve 

Elles se gardent des années après leurs dates, il faut juste vérifier qu’il n’y ait ni rouille sur ni gonflement de la boîte ! Pour optimiser leur conservation, il faut les mettre à l’abri de l’humidité, dans un endroit sec !

Produits lyophilisés

Soupes en sachet, purées de pomme de terre en sachets , lait en poudre … tous ces produits peuvent être conservés longtemps du moment que leur emballage n’est pas gonflé, ouvert ou encore abîmé.

Chocolat 

Il peut être consommé jusqu’à 2 ans après sa DDM ! Attention la pellicule blanche qui peut se déposer dessus n’est pas de la moisissure ou un produit toxique, cela signifie juste qu’il a perdu un peu de son goût d’origine.

Produits surgelés 

À condition que la chaîne du froid ait bien été respectée, ils peuvent se garder des mois après leur DDM. Le seul risque que vous encourrez, c’est la perte légère de leur texture ou de leur goût.

Boissons gazeuses, sodas

Ils sont riches en additifs et conservateurs ce qui vous permet de les consommer entre 4 et 9 mois après leur DDM.

Moutarde, ketchup, confitures 

Si le produit n’est pas ouvert il peut être conservé des mois après leurs dates limites. S’ils sont ouverts, il faut les placer au frais, ils sont encore consommables, mais toujours vérifier leur goût et s’ils sont exempts de moisissure. En moyenne, la mayonnaise se garde 2 à 3 mois, le ketchup 6 mois environ et la moutarde jusqu’à 1 an environ. Par contre, pour la mayonnaise maison pas plus de 24 h.

Crème et lait UHT, stérilisé 

S’ils ne sont pas ouverts, ces produits peuvent être consommés jusqu’à 2 mois après leur DDM. Mais s’ils sont ouverts, les placer au réfrigérateur et les consommer dans les 4 jours.

Huiles

Elles peuvent être consommées après leur DDM, mais leur goût risque d’être altéré, même si ce n’est pas toxique.

Fromages 

Ils s’affinent avec le temps, ils peuvent donc être consommés au-delà de la date limite. Certains fromages comme le roquefort ou le camembert contiennent naturellement des champignons NON pathogènes donc même après leur DDM ils peuvent être consommés. Pour les fromages à pâte dure comme le gruyère, s’il y a présence de moisissure en surface, il faut la retirer avant de consommer le produit. Mais s’il y en a même dans le cœur du produit, il vaut mieux éviter de le consommer.

Ces informations sont fournies à titre indicatif, si vous avez le moindre doute sur un aliment, ne prenez pas le risque de tomber malade, jetez-le (ou compostez-le, si le produit le permet).

Les produits possédant une « Date limite de consommation »

La date de limite de consommation (DLC) ou la mention « à consommer jusqu’au » est indiquée sur les produits périssable, à risque bactériologique.

Il faut consommer ces produits avant qu’ils atteignent cette date, mais certains peuvent néanmoins être mangés après leur DLC :

Yaourts

Ils sont naturellement riches en bactéries non pathogènes. Bien conservés au frais et si leur opercule n’est pas bombé, ils peuvent être consommés jusqu’à 3 mois après leur DLC.

Charcuterie 

Dans de bonnes conditions de conservation, il peut être consommé jusqu’à deux semaines après ouverture.

L’exception des œufs

Les œufs n’ont ni DLC, ni DDM mais une DCR (Date de Consommation Recommandée). Elle est fixée à 28 jours après la ponte de l’œuf. Après la DCR, l’œuf est encore consommable pendant quelques semaines si la coquille n’est pas fendue, ni lavée et qu’il est conservé au frais.

Pour vérifier si un œuf est encore consommable, il faut réaliser le test du verre d’eau. Pour cela, mettre l’œuf dans un verre d’eau :

  • S’il reste au fond, il est encore consommable.
  • S’il remonte légèrement, il est encore consommable, mais cuit.
  • S’il flotte, il vaut mieux éviter de le consommer.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire